Désherbage

Publié le par Favron bénédicte

 

 « Nous sommes des jardiniers créant des bibliothèques-jardins plutôt que des bibliothèques-mausolées ». Michel MELOT

 

Désherbage du fonds documentaire du CDI

 

par la méthode IOUPI

 

                                  IOUPI =

 

I Incorrect, fausse information  O Ordinaire, superficiel, médiocre  U Usé, détérioré P Périmé, daté  I Inapproprié, ne correspond pas aux usagers

 Le CDI est en profonde mutation cette année. Une certaine désaffection des usagers, une concurrence des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, ainsi qu’une place restreinte nous obligent à repenser clairement le fonds documentaire du CDI.

 

 

Nous passons d’une ère de gestion de stocks à une ère de gestion des flux d’informations. On ne peut plus vivre sur le seul mode de l’accumulation et de la stratification des collections. Il ne suffit pas d’acheter et mettre en rayon. Il faut apprendre à évaluer et à remodeler un fonds, en fait à sculpter les collections et c’est là vraiment que commence notre travail. Rappelons aussi que le CDI n’est pas une bibliothèque municipale, ni une médiathèque, ni les archives départementales.

 

Nous allons donc pratiquer un désherbage : « Le désherbage est une activité complexe qui demande une connaissance fine de l'établissement, de son public et de la production éditoriale ; c'est une opération qui permet de prendre du recul par rapport à la gestion du fonds. Le passage d'un processus d'accumulation à une logique de sélection participera à la mise en valeur des ressources du CDI et offrira aux utilisateurs un système d'information de qualité toujours actualisé, en évitant ainsi l'encombrement du lieu et le désintérêt des usagers.

 

"Les anglo-saxons  préfèrent la métaphore végétale d’où le terme « weeding » : enlèvement des mauvaises herbes, sarclage.
Les Canadiens parlent d’élagage.

En français, on a retenu le terme de désherbage ou bien souvent révision des collections, c’est à dire une évaluation critique qui est suivie bien souvent d’un retrait."

 

                                        PROCEDURE

                  Réflexion / Collaboration / tri sélectif/ remplacement & achat

Les principaux critères pris en compte:

La pertinence : l'ouvrage est il adapté aux bsoins des usagers?

L'âge : n'est un bon critère que pour certaines matières, sciences et techniques par exemple, mais n'est pas à utiliser pour les Sciences Humaines.

L'état général : un document détérioré n'est jamais emprunté.

 

Qu'allons nous supprimer des rayons?

Manuels scolaires:Doivent correspondre à la réactualisation des programmes. Nous pouvons cependant garder d’anciens manuels, dans certaines matières, en fonction des demandes des enseignants.

Quotidiens nationaux : Le CDI est abonné aux CD rom d’archives du monde, qui paraissent tous les 2 ans. Nos archives papier du Monde courent sur deux années.

Quotidiens régionaux : conserver 6 mois, La Bibliothèque municipale est abonnée, si besoin.

 Hebdomadaires & mensuels nationaux : conserver  8 ans maximum, Lycées : 5 ans.  Ca m'intéresse,  les Clés de l'actualité, Muze, Phosphore…

Revues informatiques : conserver l'année précédente, la collection Sciences & Vie Micro

 Revues scientifiques : La Recherche, à conserver. Science et Vie, Science et Avenir : conserver 5 ans.

Revues pédagogiques : 5 ans. (Le CDDP garde La Revue Française de Pédagogie, Les Cahiers Pédagogiques et le Monde de l'Education). Il est cependant intéressant de les conserver plus longtemps au Lycée.

 Revues économiques : 5 ans.

 Revues en Histoire Géographie : pas de limite

 Casettes Vidéo et CD rom : En vertu du respect de la loi sur le droit d’auteur et du code de la propriété intellectuelle, l’ensemble des supports vidéo dont les droits n’ont pas été payés sont retirés du fonds documentaire. Par conséquent, ils ne seront plus gérés par les documentalistes et retirés de l’espace CDI.

 Administration : Bulletin Officiel : 10 ans maximum. Notes de service : Année en cours.

 Fonds patrimonial : Pas de désherbage dans le fonds donné par les Sœurs. Il est possible que nous déplacions des ouvrages de la salle principale pour les inclure dans le fonds patrimonial. C'est une relégation.

 Documentaires : Les critères propres aux CDI : inadéquation avec l'âge des élèves,  valeurs douteuses, culture de l’établissement sont pris en compte. Les rayons des Sciences humaines Histoire Géographie, Philosophie, Arts, sont les plus difficiles à désherber. En effet, les critères intellectuels sont très nombreux.

 

Documentation touristique : en collaboration avec l'équipe enseignante, de nombreux ouvrages et brochures ont été retirés du Fonds documentaire. (Voir l'article sur la rénovation du fonds BTS tourisme.)

 

 

Fictions : L’absence de prêt de l’ouvrage est pris en compte. Un ouvrage non emprunté pendant 3 années est retiré du fonds.

 Pour que le CDI soit un lieu dynamique et vivant, le désherbage est une procédure essentielle. Elle s'accompagne d'une politique d'acquisition forte, afin de toujours mieux répondre aux besoins des usagers.

 

 Sources :

académie de Nancy,

 http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/CDI/desherbage/elements%20pour%20une%20politique.htm

 

 <http://savoirscdi.cndp.fr/Fonds/PolitiqueAcquisition/Desherbage.htm > (page consultée le 19 janvier 2001)

 

CALENGE Bertrand. Conduire une politique documentaire. Paris : Ed. Du Cercle de la librairie, 1999.  386 p.   (Bibliothèques)

 

 

 

 

 

 

Publié dans CDI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article